Trois Plantes cultivables spécifiques Coronavirus, rech jardiniers-alliés (Non publié)

Proposé

Soumis par Membre 32 le 2-mai-2020

 

Bonjour à tous,

Voici un message un peu long  pour vous partager des informations qui me semblent pouvoir être utiles à toustes concernant 3 plantes médicinales que nous pouvons cultiver dès aujourd’hui dans nos jardin pour utiliser en cas de coronavirus (mais pas seulement).

Je vais poursuivre ce projet dans les semaines à venir et pour simplifier je propose aux personnes intéressées de  m’envoyer un mail, pour que je les inclus dans une mailing liste séparée, ainsi je n’enverrai plus de mail sur la liste du réseau antonin (sauf exception). Le sujet n'intéressera pas tout le monde, et je le comprends très bien. Par la suite sur cette liste nous pourrons nous échanger astuce de culture, graines, etc. Je diffuserai sur cette liste les infos les plus récentes de Stephen Buhner (fil facebook), qui lui même suit de près toutes les études scientifiques sur les plantes médicinales actuellement en cours de test pour guérir le coronavirus. 

 

Vous retrouverez plus d’informations, sur la page de mon minisite, cliquez ici , qui va continuer de s'enrichir. Je n’ai pas mis tous les liens dans le texte ci-dessous mais vous retrouverez pas mal d’infos complémentaires dessus. Ainsi qu’une première traduction du protocole de Stephen Buhner.

 

 Le protocole et les écrits de Stephen Buhner sont ce sur quoi je me base pour une grande partie des informations car je connais sa fiabilité. Malheureusement pour le moment il est très peu connu en France, peu de traductions dispo. L'auteur m'a autorisé à traduire certains textes de lui, et un extrait d'un livre, j’aimerais faire beaucoup plus car je pense que ce « travail » pourrait être d’intérêt général mais je n’ai pas les moyens physiques à l’heure actuelle (si vous avez l’élan de me soutenir dans ce projet n’hésitez pas à faire signe)

En vous souhaitant une bonne lecture et une bonne journée,
Noémie ([email protected])


Les 3 plantes que j’ai identifié (pour le moment/ affaire à suivre) , et qu’on peut planter et cultiver dès maintenant dans son jardin :

 

- armoise annuelle l’artemisia annua (qui est aussi une plante active contre la malaria - voir les documentaires sur le sujet dans le dossier artemisia, qui montrent d’ailleurs de manière exemplaire le poids des lobbys ) L'artemisia est avant tout connu en tant qu'antipaludique pour le moment, et non antiviral mais semble être prometteuse dans la lutte contre le coronavirus (voir documents dans le dossier en ligne)


- l’herbe à poivre houttuynia cordata

- pastel du teinturiers isatis tinctoria (qui est aussi une plante utilisée pour son indigo)

S'il n'y en avait qu'une je planterai l'artemisia, s'il n'y en avait que 2, l'artemisia et l'herbe à poivre. Mais les 3, c'est encore mieux, c'est aussi dans un usage combiné que ses plantes gagnent en efficacité.

On manque d’articles en français sur les vertus de ces plantes. Il y a plus de ressources disponibles en anglais (et en chinois...les chinois sont ceux qui font le plus de recherches scientifiques sur les propriétés des plantes)

il y a aussi le chèvrefeuille du japon mais j’ai peu d’informations sur son usage donc je ne l’inclus pas, mais les fleurs semblent avoir de nombreuses propriétés, voir la fiche wikipedia (variétés: japonica japonica ou japonica chinensis, pas les autres) et elles font partie de mon protocole de référence (issus d'un protocole chinois qui avait fait ses preuves sur d'autres Sras).

Qui est Stephen Buhner ? (abréviation SB)
 Un « maître herbaliste » américain, traduit en allemand, en espagnol, mais pas en français. C’est un érudit autodidacte, chercheur pour la fondation Gaian studies. Il lit énormément, sur de nombreux sujets depuis 30 ans et notamment pour « croiser des idées provenant de domaines multiples et divergents ». Il a des connaissances dans des domaines tels que les bactéries, leur intelligence et les dynamiques de résistances, l’herboristerie, l’écologie, l’intelligence des plantes, et de nombreux autres. Il a écrit 23 livres, de nombreux articles, des nouvelles, des poèmes. Ses écrits/ livres ont été traduits en plus de 15 langues, un certain nombre de ses livres ont reçu des prix, notamment « Le language caché des plantes : l’importance des plantes pour la vie sur terre». Son protocole concernant la maladie de Lyme est un soutien pour des personnes du monde entier, de nombreux herboristes ou entreprises se sont mis à fabriquer certains remèdes après lecture de ses travaux. Tous ces travaux s’appuient à la fois sur des faits scientifiques rigoureusement démontrés, appuyés d’exemple, de références ainsi que d’une vision de l’humain, de la guérison par les plantes profondément spirituelle. Allier ces deux approches et l’étendu de ses connaissances scientifiques est ce qui fait sa spécificité (et une référence aux Etats-unis).


Pépinière locale
Nous avons la chance que ces 3 plantes soient achetables dans une pépinière proche de chez nous, située à Parnans, la pépinière Aromantique. Les commandes sur le site ne reflètent pas les plantes dispo si vous venez directement, c'est donc une bonne idée de voir directement avec eux ce qui est disponible. Si vous voulez vous organiser à plusieurs pour des commandes la semaine prochaine voici un document en ligne . (framapad)


Comment j’ai sélectionné ces plantes ?
J’ai sélectionné ces plantes utiles pour le coronavirus à partir des différents écrits de SB dont les plus récents spécifiques au coronavirus, puis j’ai utilisé les critères suivant: utilisation des feuilles plutôt que des racines*, la facilité de culture, l’adaptation à  nos climats, la facilité pour trouver des plants ou graines en France, le côté large spectre qui rend ses plantes intéressantes pour se soigner « en général » .
*pour les racines il faut attendre minimum 1 an , donc j’ai exclus pour le moment les plantes dont on utilise les racines (c’est à dire une majorité)

Pourquoi cultiver ces plantes

  • pour pouvoir se soigner plus facilement en cas de 2ème vague (ou en cas d’une 2ème pandémie dans la décennie à venir - si vous trouvez ce commentaire pessimiste vous pouvez consulter les articles de la section écosystèmes, biodiversité ici )

 

  • plus largement ces 3 plantes peuvent être utiles contre de nombreux micro-organismes, (je base cela sur la lecture de 2 livres -visionnaires et de vraies « mine d’or » - Plantes médicinales pour virus émergents et Plantes médicinales pour bactéries antibiorésistantes de SB - non-traduits -)

Elles pourraient donc vous être utiles ensuite pour d’autres usages que le coronavirus, un peu comme votre plant de thym, de romarin, etc.

 

 Comment SB sélectionne les plantes qu’il met en avant? Il va puiser dans la pharmacopée du monde entier , et sélectionne les plantes qui valident les critères suivants  : études scientifiques - en nombre suffisant-, usages traditionnelles/historique dans les tribus et communautés qui ont accès à cette plante à l’état sauvage, usages dans les médecines chinoises ou ayurvédiques, validation dans la pratique des herboristes de notre époque.

De mon point de vue et après avoir beaucoup lu, planter ces plantes (et d’autres) est une excellente manière de se préparer individuellement et collectivement à d’éventuels autres chocs sanitaires.

Comment utiliser ces plantes?
Pastel du teinturier et herbe à poivre
Isatis  en décoction (et teinture), s’utilise max 3 semaine mais peut énormément aider; houttuynia peut s’utiliser en décoction (et teinture) , dans la durée et par ailleurs ses jeunes pousses peuvent être mangées, sont très utilisées en médecine chinoise.

Je pourrai envoyer des instructions précises pr les utiliser au niveau médical, traduites par mes soins, aux personnes qui planteront ces plantes dans le coin. Pour les autres (personnes qui reçoivent ce message par d’autres biais que le réseau antonin) : ça me ferait je pense trop à gérer,  et je n’ai pas vraiment les droits pour tout traduire. Comme suggestion aux personnes qui ne sont pas du coin : il y a toujours la possibilité d’acheter le livre Herbal antivirals de SB en ligne et d’en traduire des morceaux à l’aide d’un traducteur en ligne (tel que Deepl, très efficace) , ou avec l’aide d’un ami parlant anglais, chaque plante a une monographie très complète.


Artemisia
L’artemisia peut s’utiliser en jus, en infusion dans de l’eau ou du lait (et teinture).
Concernant l’Artemisia vous pourrez trouver de nombreuses instructions et information dessus sur internet.

Suite de ce projet (à venir )

Retraduire et mettre en forme le protocole. Identifier plus de plantes cultivables et d'intérêt. Traduire le châpitre 1 du livre sur les plantes antivirales (j'ai l'autorisation de l'auteur). Traduire un ou deux textes supplémentaires du même auteur spécifique au coronavirus. Traduire les infos supplémentaires qu'il publie sur le coronvairus au fur et à mesure. Et diffuser suffisamment tout cela pour que cela rencontre l'intérêt d'un éditeur, pour que ces informations soient accessibles à tous les herboristes francophones, professionnelles, ou amateurs :-)

 

 

 


Expire le: 2 07 2020
Dernières demandes
Dernières offres